Si vous avez regardé The Boys, une satire de super-héros sur Prime Video, vous savez que la série n’est pas étrangère à se moquer des bouffonneries d’entreprise. Désormais, la série a une nouvelle cible en tête : Warner Bros. Discovery.

La société nouvellement fusionnée a fait la une des journaux la semaine dernière après les annulations du long métrage presque terminé Batgirl and Scoob!: Holiday Haunt, une suite à Scoob de 2020. De plus, HBO Max a discrètement supprimé plusieurs émissions et films.

L’un des films tirés était An American Pickle, qui met en vedette Seth Rogen – également un ep sur The Boys – en tant qu’immigrant juif d’Europe de l’Est qui est conservé dans une cuve de cornichons et se réveille dans la ville contemporaine de New York, essayant de se fondre dans l’aide de son unique descendant survivant.

Vendredi, l’un des comptes Twitter des Boys, @VoughtIntl, s’est moqué de la prochaine fusion de HBO Max et Discovery + en un seul service de streaming.

« Vought rassemble votre streaming dans une seule application assez facile à utiliser. VTV+, VNN+ et VSN+ font désormais partie de Vought++ ! C’est plus-plus, pour seulement 29,99 $ supplémentaires par mois », a tweeté le compte. « Revoyez Dawn of the Seven avec les gars, plongez dans Property Flippers avec les filles, et plus encore! »

L’autre compte Twitter de l’émission, @TheBoysTV, a réagi au tweet en faisant clairement référence à Warner Bros. Discovery tirant discrètement du contenu de HBO Max au cours des derniers mois.

«Ces bellesnds ont également extrait tout leur contenu Starlight, Soldier Boy et Seth Rogen. Désabonnez-vous », écrit le compte.

Sur la base des événements de la finale de la troisième saison, il est logique que Vought tire le contenu de Starlight, Soldier Boy et Seth Rogen, bien que nous ne le gâchions pas pour les lecteurs ici. Disons simplement que Starlight et Soldier Boy se mettent du mauvais côté de Homelander et Vought, et que les activités parascolaires de Rogen avec un supe spécifique peuvent être quelque chose dont l’entreprise veut se distancier.